Focus sur l'organisation d'un événement: les Voiles du Cros

Les Voiles du Cros, c'est une étape de la CaraMed tous les ans et le rendez-vous annuel des bateaux traditionnels dans le port-abri du Cros-de-Cagnes. Tous les ans, de 5 à 20 bateaux selon les années, se réunissent avec leurs équipages pour partir à la rencontre des yachts classiques des Voiles d'Antibes.

Cette année, c'est une douzaine de bateaux qui se sont retrouvés pour aller naviguer dans la Baie des Anges. Les équipages quant à eux ont pu se retrouver aussi à terre lors d'un grand dîner festif animé par notre orchestre partenaire "Les Marineiros". Mais pour organiser cela, comment faut-il faire? Et bien ce n'est pas simple...

D'abord il faut prendre en compte toutes les contraintes et réunir tous les acteurs qui gèrent le port, le plan d'eau, les salles, les parkings, etc. Au Cros-de-Cagnes, c'est donc avec la Métropole, la Mairie, la Maison des Associations, le Conseil Départemental, la police et les usagers du port qu'il faut organiser les choses. Cette année les contraintes liées au plan Vigipirate nous ont obligé à "réduire la voilure", ne pouvant "sanctuariser" le port pour l'occasion. Ce n'est pas grave, nous nous sommes adaptés!

Ensuite il y a la logistique... et là, ce n'est pas une mince affaire pour organiser pêle-mêle les équipages, les convoyages, l'installation du ponton flottant, l'exposition et le repas pour 80 personnes, etc. Pour toutes ces tâches nous avons créé de petites équipes qui se sont réparties le travail sous la coordination de Yôme qui a pris en charge, pour la première fois, l'organisation de l'événement.

Enfin, les navigations : il a fallu les organiser et communiquer afin de remplir les bateaux, mettre en place la sécurité et la communication avec les équipages pour que tout se passe bien... et ce fut le cas!

Puis vient finalement le temps du démontage et du bilan : c'est les yeux un peu fatigués que l'équipe s'attèle au démontage des infrastructures et dresse le bilan de l'événement. Pour cette édition, organisée un peu dans l'urgence du fait des contraintes de sécurité, le bilan est très positif puisque tous les bateaux ont tourné à plein, l'exposition a recueilli un franc succès et les élus autant que les équipiers se sont déplacés en masse pour participer au verre de l'amitié et au dîner festif.

Bref, vous l'aurez compris, même pour un événement aussi modeste, c'est un travail d'organisation important qu'il faut réaliser et tout ceci n'est possible que grace à l'implication des bénévoles et des partenaires. Un immense merci à eux!